Savigny Handball 91


Interview Philippe Bedouet

Interview Philippe Bedouet

?? Interview de la semaine ! 

BEDOUET Philippe 
Entraîneur des -15 

Bonjour Philippe, peux-tu te présenter rapidement s'il te plaît

Bonjour, je m’appelle Philippe Bedouet, j’ai 44 ans, marié à une femme handballeuse, deux fils, tous les deux également joueurs au SHB91 en sénior et en moins de 15.  

Tu as également été joueur avant d'entraîner, quel a été ton parcours et comment es-tu arrivé au Savigny handball 91 ?

J’ai commencé à jouer à 11 ans à Savigny (pour l’anecdote mon tout premier entraîneur était Patrice Chabrerie, le papa de Thomas)
J’ai suivi toute la formation Savignienne jusqu’en sénior, avant d’aller jouer à Morsang à 19 ans.

J’ai commencé à 26 ans à entraîner des moins de U17 garçons,  puis des U16 filles niveau régional.
Je suis ensuite parti à Mennecy où j’ai entraîné des U16 région avant de partir au Centre-Essonne (projet entre les club de Bondoufle et Lisses de créer un grand club Féminin en Essonne).  

Je suis par la suite retourné à Mennecy. Et il y à 5 ans, lorsque mon fils a voulu venir à Savigny, Louis m’a proposé de venir sur un collectif de Savigny. 

Pour un entraîneur, quand on veut faire de la performance, un club comme Savigny ne se refuse pas. D’autant plus que Savigny est le club de mon enfance. 

Tu t'occupes maintenant depuis 2 ans des -15 ans, comment se déroule cette saison ? 

Après la saison dernière qui a été très dure en terme de résultat, mais très riche en apprentissage pour les joueurs mais aussi pour moi, ce début de saison est très positif, nous sommes qualifiés en excellence région, et nous avons gagné notre premier match. L’ambiance du groupe est très bonne, nous avons fait un super stage de 4 jours au CRJS d’Aubigny en début de saison.

Pour ma part, je suis très fier d’être l’entraîneur de ce groupe et du travail qu’ils accomplissent à chaque séance depuis 2 ans. 

Tu as un match important dimanche après-midi, comment le sens-tu ? 

Comment je le sens… ?? : intéressant à jouer….
Nous jouons Saint Maur qui est une belle équipe, sans notre leader sur le terrain. J’ai donc hâte de voir tous les autres joueurs prendre leurs responsabilités en son absence. Pour le score, ça va être serré mais je suis confiant. Si les joueurs sont capables d’aussi bien défendre que la semaine dernière la victoire devrait suivre. Notre collectif Nationale 2 doit les inspirer, une grosse défense beaucoup de rythme, et un gros mental pour faire craquer nos adversaires en fin de match.

Un petit mot pour les personnes qui nous suivent ? 

Un grand merci aux personnes qui s’occupent de gérer l’organisation des match le WE, les arbitres et les JA, les emplois civiques du club, et les parents qui tiennent la table et qui nous accompagnent. 
C’est très confortable pour moi de n’avoir qu’à m’occuper des joueurs. 

Pour finir un mot d’encouragement à notre N2.
Ce sont les meilleurs exemples que mes joueurs doivent suivre.